Punta Ala est un point stratégique pour la découverte de sites historiques et des paysages naturels

Cliquez sur les images ci-dessous pour en savoir plus

  • Massa Marittima

    Massa Marittima

  • Castiglione della Pescaia

    Castiglione della Pescaia

  • Pisa

    Pise

  • San Gimignano

    San Gimignano

  • Saturnia

    Saturnia

  • Parco dell'Uccellina

    Parc dell'Uccellina

  • Vie del Chianti

    La route du Chianti

  • Siena

    Sienne

  • Massa Marittima (37 km)

    Situé à 20 km de la mer à une hauteur de 400 m, Massa Maritime accueille ses hôtes dans la «vieille ville»,  autour du magnifique dôme, caractérisé par une saveur médiévale intense et une grande valeur artistique et ainsi que dans la «ville nouvelle», expansion qui fut prévue en 1228.

  • Castiglione della Pescaia (18 km)

    Situé sur la côte Tyrrhénienne, entre Punta Ala et la côte de l'Argentario, à l'embouchure de la rivière Bruna, ce centre touristique de la province de Grosseto recueille  tous les paysages: plages sablonneuses de la Maremme bordée de pins séculaires du Tombolo, collines couvertes de forêts et côtes rocheuses. 

    En bref, Castiglione della Pescaia est situé dans la Maremme, entourant une ville médiévale entourée de murs, surmontés par les tours d'un château aragonais, surplombant la mer. La partie ancienne est une terrasse sur la mer tyrrhénienne. Elle y abrite un port touristique qui offre des excursions quotidiennes vers les îles de l'archipel toscan.

  • Pise (132 km)

    Pise, connue dans le monde entier pour sa tour, extraordinaire monument qui améliore la tétralogie de la piazza du dôme,  bénéficie d'une histoire millénaire qui voit sa plus grande splendeur au moment des républiques maritimes. 

    Pise est un coffret de trésors artistiques, dont les églises romaines et gothiques, les places et les palais exaltent les rues anciennes et les quartiers projetés par "Lungarni".
    Pise est un important siège universitaire grâce à ses  nombreuses facultés et à son Ecole Normale Supérieure se trouvant sur la place "dei Cavalieri".
    Qui visite  Pise découvra non seulement art, culture et histoire, mais des ambiances naturelles où le parc "Rossore Migliarino-San", la côte et le mont Pisano vous donneront la sensation d'être dans un theâtre aux suggestions particulières.

  • San Gimignano (176 km)

    San Gimignano domine avec ses tours, sur une colline (334 m) dans le domaine de Val d'Elsa. Le siège de ce petit village étrusque de la période hellénistique (3e-2e siècle avant notre ère) a commencé son histoire au Xe siècle en prenant le nom du Saint évêque de Modène: San Gimignano aurait sauvé la vie du village des hordes barbares.
    Il eut un fort développement durant le moyen-âge grâce à la via francigena que les pèlerins empruntaient, tellement que San Gimignano bénificiât d une extraordinaire quantité d'œuvres d'art qui ont orné d'églises et de couvents.
    En 1199, San Gimignano devint une commune libre et combattât contre les évêques de Volterra et les communes voisines. San Gimignano eut beaucoup de luttes internes et se divisa en deux fractions: les Ardinghelli (Guelph) et les Salvucci (Gibelins). Le 8 mai 1300, la ville reçut Dante Alighieri, ambassadeur de la ligue guelfe en Toscane. 
    La terrible peste de 1348 et le dépeuplement mirent San Gimignano dans une grave crise. La ville dut donc  se soumettre à Florence. 
    San Gimignano se sortit de la dégradation et de la négligence des siècles seulement quand on commença à redécouvrir la beauté de sa ville, son importance culturelle et son identité agricole originale.

  • Saturnia (120 km)

    Saturnia a besoin d'aucune introduction: situé à peu de distance de thermes renommées,  parfaitement niché dans les collines douces typiques de la Maremme.
    C'est le point de départ idéal pour des excursions dans toutes les zones environnantes, possible d'atteindre en 50 minutes de voiture, soit pour aller à la mer qu'à la montagne (dénommée l'Amiata). Le village, malgré sa petite taille, offre de nombreuses possibilités de restauration et d'hébergement, ainsi que l'achat de produits locaux.
    Bien sûr, c'est aussi un des lieux plus appropriés pour ceux qui veulent parcourir une courte distance  et profiter des thermes sans alloger à l'intérieur de la structure.
    Le village de Saturnia même a son propre château,  charmant et  romantique, mais c'est devenu une propriété privée. Vous pouvez, toutefois, visiter l'adjacent Porta Romana, avec son chemin d'accès qui donne sur la place appelée "Bagno Secco"(bain sec).

  • Parc dell'Uccellina (71 km)

    Une chaîne de collines sauvages et imperméables qui descend vers la mer avec des plages sablonneuses et des criques... Le parc est entouré de marais, pinèdes, de champs et pâturages.
    Le territoire du parc, délimité par Livourne-Roma, s'étend le long de la côte tyrrhénienne de Principina a Mare à Alberese, jusqu'à Talamone.
    Ses caractéristiques géographiques importantes sont formées par le dernier tronçon du fleuve Ombrone, système orographique du mont dell'uccellina, qui atteint 417 mètres à Poggio Lecci  par la zone marécageuse la "Trappe", et par les côtes et les falaises.

  • La route du Chianti (160 km)

    L'histoire longue et profonde du Chianti n'est pas encore entièrement écrit ni entièrement narré. Pour certains historiens, son nom évoque les battements d'ailes, la clameur des hurlements et le son des cors  des chasseurs de sangliers; pour d'autres, ce serait une dérivation étrusque du mot «Clante».
    L'abattage des forêts et la plantation de vignes sont communément attribués au peuple étrusque qui fut le premier abitant de la Toscane:  beaucoup de tombes ont été trouvées soit dans le passé que dans le présent. Nous sommes ici, dans un lieu étrusque où le trafic provenant des mines de l'île d'Elbe était dirigé vers le nord jusqu'à Fiesole, vallée de Comacchio et étrusque Spina Centre Sud et rejoingnait Arezzo, le Val Tiberina, Rome et Naples.
    Quelques périodes plus tard,une colonie romaine s'installa à la place des étrusques, comme en témoignent les nombreuses découvertes archéologiques..
    Dans le haut moyen âge, la domination des Lombards qui se sont installés dans ces régions, succède à l'occupation de l'Italie par les francs. Le peuple de la Toscane, peuvent être dit, dans une certaine mesure, les  héritiers des Étrusques et des Lombards.
    À la fin du X ème siècle, la région a été affectée par un différend entre les évêques d'Arezzo et ceux de Sienne pour la possession de certains territoires, qui comprenaient la ville de Florence. Ces différends qui plus tard furent alimentés par les divisions des Guelfes et  des Gibelins, provoquera de graves deuils dans les siècles suivants.
    En aval du Chianti, juste en bas de ses pentes, en fait, le Chianti fut témoin de deux combats sanglants entre les armées de Florence (Guelph) et Sienne (Gibelins) à Montaperti (1260), l'autre à Colle Val d'Elsa (1269). Ces derniers temps, cette zone est tombée sous le règne des Médicis de Florence et de la Lorraine, qui ont garanti une longue période de paix entre ces populations. Au cours de cette période, Chianti tient à être connu et célèbre pour la qualité de son produit principal: le vin. C'est une célébrité incomparable qui, à partir du milieu du XXe siècle, en raison des événements et des transformations dans le secteur agraire, croît de plus en plus en Italie et se propage  dans le monde entier.
    Au cours des dernières décennies, la renommée des vins et de l'huile produits dans le Chianti s'amplifient. Le territoire du Chianti et ses environnements sont magnifiques. La beauté de cette campagne, autrefois couvertes de forêts et de vignobles et d'oliveraies, peut sembler le résultat d'un heureux hasard, regardez bien cependant, c'est le résultat d'un tissage brillant d'une culture et du travail individuel de nombreux ouvriers et propriétaires terriens.
    Les collines sont parsemées de châteaux, manoirs construits pour la défense des féroces attaques et maintenant transformés en résidences élégantes. Les vieilles tours sont converties en fermes, souvent isolées et vous trouverez  de grandes abbayes, témoin de la culture d'aujourd'hui.
    Vous trouverez aussi beaucoup et beaucoup de cyprès le long des routes,autour des jardins et des sentiers, le cyprès étant l'arbre préféré  de la Toscane.
    Le Chianti, c'est aussi de nombreuses rivières qui descendent vers les vallées, dans chaque direction: le Pesa, Ema, Greve, Ambre, Staggia, Ombrone et Silvana Arbia, qui vers l'Ouest, délimite la zone de grands vignobles et «Résidences» hôtels fréquentés et appréciés par un tourisme de qualité.


  • Sienne (134 km)

    Sienne est l'une des plus belles villes en Italie, situé dans le coeur de la Toscane, entre les collines du Chianti La Maremme est riche en histoire, art et culture et Sienne est la ville de l'antique fête du Palio.
    Situé à 322 m. au-dessus du niveau de mer au coeur de la Toscane, cette ville construite sur des collines, conserve intacte l'aspect médiéval typique, avec ses ruelles étroites et ses palais, chacun riche en histoire. Sienne est d'origine étrusque, c'était une colonie romaine avec le nom de Sena Julia. Elle eut sa plus grande importance  au moyen âge et fut, tout d'abord, sous le règne des Lombards et ensuite sous le règne carolingien.
    Après une longue période de règne épiscopal (à partir de 9° à 11° siècle), la ville  atteint sa splendeur maximale après qu'elle devient une commune autonome (1147), adoptant une politique expansionniste vers les territoires voisins.
    Sienna est toujours en conflit avec Florence et de ce fait, et la guerre est inévitable, avec ses diverses vicissitudes qui durent jusqu'en 1555. Après un long siège, la ville de Sienne fut conquise par Florence et perd son autonomie, devenant une partie du grand-duché de Toscane jusqu'à l'unification de l'Italie (1861). Cette ville est l'un des plus artistiques de l'Italie, avec des monuments importants et bien connus, ses palais et ses places: Piazza del Campo, une des places plus charmantes de l'Italie médiévale.
    Le territoire siennois offre aux touristes une vaste possibilité d'itinéraires pour découvrir les paysages naturels préservés, parfaitement conservés des villages médiévaux, des sites archéologiques, des villes d'art comme Sienne, San Gimignano, Montalcino, Montepulciano, Pienza, etc...Vous pouvez visiter des musées, des églises, des châteaux et des églises où se trouvent des œuvres d'art d'artistes siennois, comme Damosi, Duccio di Boninsegna, Jacopo della Quercia, Nicola Pisano, Lorenzetti, Sodome et beaucoup d'autres.